Vers une baisse significative des touristes russes

Posted by on 25 août 2014

C’est l’une des conséquences notables de la crise ukrainienne. Le nombre de touristes venus de Russie est en grande diminution dans les Etats-Baltes, et surtout en Estonie et en Lettonie, les deux pays frontaliers du territoire russe à l’est (l’enclave russe de Kaliningrad partage une frontière avec la Lituanie à l’Ouest des Pays Baltes).

C’est toute l’Europe qui est concernée par cette baisse d’environ 30 à 40 % du nombre de touristes russes. Une tendance qui n’est pas exclusivement due directement à la crise en Ukraine, mais surtout au taux de change défavorable entre le rouble et l’euro qui réduit de façon conséquence le pouvoir d’achat des ressortissants des classes moyennes russes.

Autre facteur déterminant, la concurrence accrue des destinations voisines des pays baltes. Le tourisme russe s’est notamment développé dans la région de Sotchi et est en pleine expansion.

Enfin il existe une autre conséquence subsidiaire du confit russo-ukrainien, la baisse des touristes venus de continent plus lointain, comme l’Australie, le Japon, mais aussi les Etat-Unis et le Canada. Une  baisse de fréquentation liée à la baisse soudaine des visiteurs  venus de ces pays vers la Russie et par répercussion, vers les anciens pays soviétiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>