6 raisons de voyager dans les Pays baltes en hiver

Posted by on 15 janvier 2013

Pay Baltes en HiverL’hiver dans les Pays Baltes n’est pas forcément la période la plus accueillante à première vue: températures très basses, en moyenne -10°C minimum, des jours brefs au point de voir pointer la nuit avant 16h, des chemins, rues et trottoirs couverts de verglas, neige ou boue, très peu de monde dans les rues, tout cela aurait de quoi refroidir, au propre comme au figuré, les éventuels voyageurs.

Pourtant il faut aller au delà de cette  première impression et voir les avantages qu’offrent cette période.

Voici donc 6 raisons de visiter les Pays Baltes en hiver:

1: Des billets d’avion à prix cassés

C’est l’avantage de la période, les prix, surtout ceux des vols low cost vers Kaunas, Vilnius, Riga et Tallinn, sont au plus bas en janvier, février et mars, avec parfois des aller-retours pour moins de 50 euros.

2: Des hébergements plus abordables

Les hébergements en hôtels, auberges de jeunesse, et en appartements loués à la semaine, sont en moyenne 30% moins cher qu’en été. Pour les appartements meublés en location, la baisse peut aller jusqu’à 50%. Quant au « couchsurfing » qui est gratuit, le nombre d’hôtes disponibles par rapport aux demandes d’hébergement à cette période étant élevé, c’est une aubaine pour les voyageurs tentés par ce type d’expérience.

3: Pratiquer le ski et le snowboard

Certes les Pays Baltes sont plutôt plats, et donc mieux adaptés au ski de fond. Pourtant on y trouve des pistes de ski alpin (en collines), comme à Otepää et Võrumaa en Estonie, Kalita (Anykščiai) et Ignalina en Lituanie, ou encore Sigulda et Vidzeme en Lettonie. Certes ce n’est pas l’Alpe d’Huez mais les prix y sont beaucoup plus abordables. Et puis après une journée de glisse, c’est l’occasion de recharger les batteries au chaud dans un sauna traditionnel.

4: Profiter des lieux fermés, au chaud avec les locaux

Le froid, la neige, les courtes journées, les Baltes et les Estoniens y sont nés et cette rudesse caractéristique de la période hivernale se retrouvent aussi dans les comportements des habitants. Pourtant c’est une saison où les gens aiment se rassembler dans des endroits fermés, surchauffés, des restaurants, centres de loisirs, magasins, centres commerciaux, cafés, bars, afin de se réchauffer le corps et l’esprit et de socialiser. L’idéal pour faire connaissance avec les « locaux », qui sont plus chaleureux qu’ils ne paraissent. Attention à l’excès de vodka ou de liqueur locale!

5: Moins de tourisme donc plus d’authenticité

C’est une période où évidemment les visiteurs étrangers sont largement moins nombreux. Par conséquent on vous prendra souvent pour un autochtone et on vous traitera en conséquence, parfois à vos dépends. Et puis en cette saison sombre de grand froid, la vie continue et c’est l’occasion de vivre presque comme un habitant du coin, avec les bus toujours en retard, les trottoirs boueux, les tapis de neige qui recouvrent les parcs et monuments, des grandes villes plus pittoresques que jamais, et des bars bondés aux ambiances festives.

6: Apprécier la gastronomie locale

La gastronomie des pays baltes, fortement influencée par le voisin et ancien occupant russe, est particulièrement adaptée à la rigueur des hivers, disons qu’elle tient au corps. Quoi de mieux qu’un Cepelinai ou un Borsch, accompagné d’une bonne bière locale, lorsque le mercure affiche à l’extérieur -20 voire -30°C?

En conclusion, pour découvrir l’Estonie, la Lituanie ou la Lettonie sous un autre angle, loin des sentiers battus et des foules estivales, il n’y a rien de plus approprié et abordable que l’hiver.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>