Enseigner le français

Posted by on 13 février 2012

Si des entreprises francophones sont implantées en Lituanie, Lettonie ou en Lettonie, et offrent des possibilités d’emplois intéressantes, le domaine de l’enseignement du français est dans doute celui qui offre le plus d’opportunités de travailler dans ces pays. Entre les universités, les lycées, les écoles françaises, les centres culturels français, et enfin les écoles de langues ou instituts de formations privés, ce ne sont pas les employeurs qui manquent. Même si le français reste loin derrière l’anglais, le russe et l’allemand, sa dimension de langue européenne attirent de nombreux apprenants. De plus, les fortes communautés russophones de ces pays sont traditionnellement francophiles.

Enseigner sa langue maternelle permet de gagner un salaire plus que correct au regard du niveau de vie local. En moyenne, dans les centres culturels français, de Vilnius, Riga ou Tallinn, un professeur diplômé en français langue étrangère (FLE) peut espérer gagner un peu plus de 1000 euros par mois en contrat local. Et cela peut augmenter selon le nombre d’heures enseignées. Le seul désavantage, c’est que ces centres qui dépendent de l’ambassade recrutent uniquement sous la forme de contrats de vacataires, ce qui exclue donc les congés payés et les congés maladie.

En dehors des contrats locaux, il est possible d’enseigner le français en participant à un stage du ministère des affaires étrangères, dans le cadre d’un Master en Français langue étrangère (FLE). Le stagiaire dépend de l'ambassade de France et du centre culturel de la capitale du pays, et doit assumer des fonctions de lecteurs dans une des universités locales. En échange il perçoit une rémunération qui est comprise entre 550 et 700 euros, bénéficie d'un vol aller-retour – les billets d'avion Easyjet ou Ryanair étant de toutes façons peu chers – et se fait aider pour un certain nombre de démarches, comme pour se loger sur place. Dans certains cas, une chambre universitaire est mis à disposition des stagiaires par l'université, mais généralement ces derniers privilégient la collocation (entre eux ou avec d'autres expatriés), ainsi ils peuvent louer un grand appartement en centre ville pour à la fois être près de leurs lieux de travail, profiter de la ville.

Les centre culturels offrent également des contrats de volontariat international, sous l'égide du ministère des affaires étrangères, d'une durée de deux ans, essentiellement pour des postes de lecteurs en universités. Les salaires sont bien plus intéressants (environ 1600 euros par mois), avec billets d'avions, assurances, ainsi que des frais d'acheminements des bagages jusqu'à 150 kilos. Ces postes sont ouverts aux diplômés (Master 1 ou 2) de moins de 29 ans, ayant au minimum un an d’expérience.

Dans les école françaises, (maternelles, primaire, ainsi que des effectifs en collège et lycées), on fait généralement appel à des professeurs de FLE pour aider les enfants qui n’ont qu’une connaissance limitée de notre langue, comme les nouveaux arrivants dont aucun des parents n’est francophone. Ces établissements offrent des opportunités d’emplois intéressantes, aussi bien pour les titulaires de l’éducation nationale que pour des contractuels. Généralement ce sont des contrats à l’année et les vacances sont payées. Un enseignant français peut ainsi gagner un peu plus de 1000 euros par mois, mais chaque école a une politique salariale propre, donc les niveaux de rémunérations peuvent varier.

Enfin, les écoles de langues locales offrent des vacations de cours, mais les rémunérations sont beaucoup moins intéressantes pour les enseignants de français diplômés en FLE. Cependant, cela peut être une solution  tout à fait viable pour les non diplômés.

4 Responses to Enseigner le français

  1. Dia

    Bonjour, je suis enseignante et educatrice au niveau petite enfance, prescolaire et primaire. Je desire enseigner le francais en lettonie, puis-je avoir des informations a ce sujet s-v-p
    Merci

    • admin

      Bonjour Dia.
      Vous pouvez vous adresser directement à l’école française Jules Verne à Riga, ou bien au centre culturel français de Riga, deux établissements qui dépendent de l’ambassade de France. L’école française recrute des enseignants titulaires de l’éducation nationale mais aussi des non titulaires selon leurs profils.
      Bon courage!

  2. Bertille

    Bonjour,

    Je suis à la recherche d’un stage FLE de trois mois pour avril 2015. Auriez-vous les coordonnées de structures où je pourrais candidater ?

    Merci.

    • admin

      Bonjour Bertille:
      Pourquoi ne pas contacter l’un des trois instituts français? Vilnius, Riga et Tallinn?

      Cordialement
      PG

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>