Découvrir les pays baltes à moindre prix

Posted by on 6 février 2012

Le gros avantage des pays baltes est que la vie y est moins chère qu'en Europe de l'Ouest et au Canada, même si l'écart se réduit avec les années. Cela fait de ces trois pays des destinations accessibles même pour les budgets les plus modestes, comme les étudiants par exemple.
Voici donc quelques pistes pour organiser un voyage à moindre coût dans les pays baltes:

- Pour y aller: les compagnies Low Cost sont ce qu'il y a de moins cher (à partir de 25 euros l'aller), même si les compagnies "régulières" peuvent être intéressantes en période de promotion par exemple et proposer des vols pas chers. Les périodes les plus économiques sont évidemment celles hors vacances scolaires et avant ou après l'été, l'hiver étant l'idéal pour les moins frileux, n'hésitez donc plus à réserver un billet d'avion. Vous pouvez également y aller en voiture ou prendre le bus pour les plus courageux.

- Hébergement: Les auberges de jeunesse ne manquent pas. Les prix et la qualité des prestations sont extrêmement variables. On peut trouver un lit dans un dortoir pour moins de 7 euros, mais certains établissements offrent un confort, une hygiène et une sécurité limités. Privilégiez les auberges de jeunesse (hostels) que l’ont peut réserver sur internet. En groupe les hôtels « premier prix », les « beds and breakfasts », ou encore la location d’un appartement  pour les séjours d’au moins une ou deux semaines, peuvent être d’excellentes solutions, aussi bien au niveau prix qu’au niveau confort. Encore une fois, plus vous vous éloignez du centre et plus les prix sont intéressants. Dernière solution, si vous êtes ouvert au concept, se faire héberger gratuitement (couchsurfing) est un excellent moyen d’économiser sur le logement tout en bénéficiant d’un contact sur place qui pourra rendre de précieux services.

- Nourriture:Il ne manque pas de bons plans pour manger pas cher dans les pays baltes. Les restaurants typiques et les brasseries offrent le midi des menus du jour à des prix modiques (entre 1,5 et 5 euros). Dans les supermarchés, les sandwichs et plats chauds sont une excellente alternative. Enfin les restaurants ou cantines de travailleurs, qu’il faut trouver certes, proposent des repas pour moins de 2 euros. En général ils sont situés à la périphérie et dans les quartiers populaires, mais il en existe aussi dans le centres des villes.

- Les déplacements: Évidemment, le mieux est d’utiliser les transports en commun, comme les trolleybus, les bus, ou les tramways. En général un ticket coute moins de 50 cents, mais le confort laisse parfois à désirer notamment lorsque certains passagers sont ivres. Pour voyager sur de plus longues distances, les trains locaux ou les bus (les stations de bus sont à proximité des gares de trains) restent ce qui se fait de moins cher. Pour les groupes de trois, quatre ou cinq personnes, louer un véhicule peut être plus intéressant si vous envisagez beaucoup de déplacements entre les villes.

- Les activités: Parcourir les vieilles villes, ou bien visiter les villages traditionnels, la côte Baltique, ou encore les nombreux parcs nationaux, est soit gratuit soit très peu onéreux avec les transports locaux. Certains édifices religieux peuvent être visités gratuitement. Rendez-vous également dans les offices de tourisme qui offrent souvent des réductions sur l’entrée des musées, ou sur d’autres attractions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>