Karosta: Vestige de la présence russe

Posted by on 10 octobre 2011

Plage de Karosta

Karosta est une ancienne cité portuaire secrète, qui est aujourd’hui un quartier du nord de la ville de Liepaja en Lettonie sur la mer Baltique.
A envrion une dizaine de kilomètres du centre de Liepaja, Karosta a été construit en 1890-1906 pour être une base navale russe pour le Tsar Alexandre III, et plus tard a servi de base pour la flotte soviétique dans la Baltique. De nos jours, c’est un endroit très populaire pour les touristes et les artistes qui trouvent dans ces paysages marins abandonnés l’inspiration.

Autrefois, cette base était d’une importance stratégique en raison de son emplacement central dans la mer Baltique et le fait qu’il n’a pas de glace au cours de l’hiver.

La cité militaire était constituée de manoirs utilisés par les amiraux, d’un palais pour le tsar (qui aurait utilisé qu’une seule fois), une impressionnante cathédrale orthodoxe, ainsi que des bunkers souterrains et des entrepôts abandonnés. Le reste de la ville comprennaient surtout des logements type blocs sovietiques.
A son apogée, Karosta abritait plus de 20.000 personnes.

Lorsque l’armée russe a quitté la Lettonie en 1994 après l’indépendance lettonne, Karosta est devenu pratiquement inhabitée et la plupart des structures sont tombées en ruine.

A voir à Karosta:
-La prison militaire de Karosta a été transformée en musée (ouvert de mai à Septembre) et il est possible de passer la nuit dans le poste de garde comme un prisonnier aurait été.
- Galerie d’art temporaire – moderne, un peu bizarre, mais toujours des expositions originales et intéressantes à Atmodas bulvaris 6. Galerie k.Maksla. Demandez à la location de vélos, ici aussi.
-le Port avec ses bateaux et ses brise-lames.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>