Le climat dans les Pays Baltes

Posted by on 11 mai 2011

Vilnius sous la neige

On ne saurait vous mentir, les hivers dans les trois petits états baltes sont assez rigoureux et enneigés. De décembre à fin avril, la neige recouvre les sols et les lacs sont gelés. Entre janvier et mars, les températures peuvent atteindre les -30, mais oscillent généralement entre 0 et -20.  A l’intérieur des demeures des villes, le chauffage collectif et centralisé permet de maintenir les températures entre 20 et 25 degrés, soit potentiellement 50 degrés d’amplitudes avec l’extérieur. Les doubles portes et doubles fenêtres assurent une bonne et indispensable isolation. Curieusement c’est à la sortie de l’hiver, une fois le chauffage coupé, que le froid se fait le plus ressentir à l’intérieur.

A l’extérieur, si vous êtes bien protégé, le froid est largement supportable, bien plus qu’on ne pourrait se l’imaginer. A vrai dire, le corps ne sent pas forcement de grande différence en dessous de -5 . Il est important de bien se couvrir les extrémités (tête et mains), et de garder ses pieds secs. Privilégiez des chaussures épaisses et montantes.

En plus du froid, les jours en hivers sont assez courts, la nuit tombe généralement trop vite pour les occidentaux habitués à vivre sous de plus basses latitudes, et ajouté au climat cela pourrait en faire broyer du noir à plus d’un.

Et pourtant, la vie sociale bat son plein, et les gens se rendent en masse dans les bars, restaurants, ainsi que dans les centres commerciaux fermés qui regroupent outre des boutiques, des cinémas, restaurants, bowlings, etc…bref de quoi vous remonter le moral et vous réchauffer le corps.

Pour les voyageurs, ces périodes permettent de découvrir ces pays sous un autre jour, plus authentique et brutal, plus pittoresque.

Une fois que le printemps arrive, que le soleil montre le bout de son nez pour faire fondre les dernières neiges, les pays baltes revivent, les jours sont de plus en plus longs ( le soleil se couche vers minuit en hiver), et il est alors temps de profiter des terrasses des villes, des bars à ciels ouverts, des barbecues au bord des lacs et de la nature flamboyante.

Les touristes privilégient ces périodes où il fait vraiment bon vivre, mais les étrangers qui vivent sur place à l’année, pour avoir traversé l’hiver, apprécient encore mieux ce changement de saison saisissant, qui est pour eux une renaissance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>